Théâtre musical

Hyacinthe et Rose

samedi 26 novembre à 21:00dimanche 27 novembre à 17:00

Ajouter l'événement à mon agenda

Réserver
Salle Jean Vilar
1h10
Dès 12 ans

Le grand-père s’appelle Hyacinthe, il est coco. La grand-mère s’appelle Rose, elle est catho. Il aime la pêche, le vin rouge et la belote. Elle préfère le tricot, les dominos et les cantiques. Il aime traînailler au lit ou au bistrot. Elle se lève aux aurores et se couche avec les poules.

Le petit François se souvient avec tendresse de ces étés passés chez ses grands-parents à la campagne. Des vacances peuplées de vaches, de toiles cirées, de pots de confiture sur les armoires… Et aussi d’hortensias bleus, de camélias blancs, de coquelicots rouges… Parce que Hyacinthe et Rose, mariés depuis quarante-cinq ans, ne sont d’accord sur rien, sauf sur les fleurs, unique objet de leur amour défunt. Accompagné au piano par Antoine Sahler, l’irrésistible François Morel brode sur ses souvenirs pour raconter une enfance qui pourrait être la nôtre. Entouré des photographies d’Édouard Laug, des ciels que l’on scrute pour prévoir le temps ou interroger l’au-delà, il nous embarque dans un voyage à contre-courant drôle et émouvant.

De François Morel

Production Théâtre de la Pépinière, Les Productions de l'Explorateur

Rejoignez l'événement sur Facebook
  • François Morel© Manuelle Toussaint
  • Hyacinthe et Rose - François Morel
  • Hyacinthe et Rose© Manuelle Toussaint
  • Hyacinthe et Rose© Manuelle Toussaint

Un spectacle de François Morel

Avec
François Morel
Antoine Sahler

Scénographie Edouard Laug
Lumières Alain Paradis



Un jour, Martin Jarrie, peintre, illustrateur m’a fait visiter son atelier. Sur les murs, étaient exposés des grands portraits de fleurs. Pour les accompagner dans un livre, j’ai écrit un texte. L’histoire d’un petit parisien venant chez ses grands parents chaque été. Le grand-père s’appelle Hyacinthe, il est coco. La grand-mère s’appelle Rose, elle est catho. Ils ne sont d’accord sur rien mais l’amour des fleurs les réunit. Je me suis souvenu, j’ai inventé, je me suis amusé. J’ai tenté d’associer chaque fleur à un souvenir d’enfance. A l’occasion de lectures publiques, j’ai remarqué que cette enfance pour partie imaginaire, trouvait des échos chez de nombreux auditeurs, surpris que leur propre histoire, un peu condensée, un peu déplacée, comme dans des rêves, puisse être racontée et même susciter un intérêt ému, réjouissant. J’ai eu envie de renouveler et d’améliorer l’expérience. J’ai demandé au musicien Antoine Sahler de s’interroger avec moi sur l’avenir des fleurs. J’ai demandé au scénographe Edouard Laug de photographier des ciels, de fixer des cieux, ceux que l’on regarde pour prévoir le temps qu’il va faire, ceux que l’on observe pour s’interroger sur notre présence terrestre.

François Morel – Octobre 2012

 François Morel

Après des études littéraires et un passage à l'École de la Rue Blanche (ENSATT), François Morel entame une carrière de comédien et entre dans la troupe de Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff. Il joue dans Lapin-Chasseur, Les Frères Zénith, Les Pieds dans l'eau, Les Brigands, C'est magnifique, Les Précieuses Ridicules et il est Monsieur Morel dans Les Deschiens sur Canal + de 1993 à 2000.
Il a créé le spectacle Bien des choses en juillet 2006 avec Olivier Saladin et le joue depuis régulièrement. Entre novembre 2007 et 2009, il joue dans Les Diablogues de Roland Dubillard avec Jacques Gamblin, au Théâtre du Rond-Point et en région, dans une mise en scène de Anne Bourgeois. 
Il écrit en 2006 ses propres textes de chansons pour le spectacle Collection Particulière mis en scène par Jean-Michel Ribes au Théâtre du Rond-Point. Le disque et le DVD du spectacle sont sortis chez Polydor. Il a demandé à Juliette de le mettre en scène dans son nouveau concert Le soir, des lions, sur des musiques de Reinhardt Wagner et d’Antoine Sahler. Le spectacle a été créé à La Coursive (La Rochelle) en février 2010, a été joué au Théâtre du Rond-Point en mai-juin 2010. Il met en scène en mai 2011 Instants critiques, interprétés par Olivier Broche et Olivier Saladin.
De novembre 2011 à janvier 2013, il a été Monsieur Jourdain dans Le Bourgeois Gentilhomme mis en scène par Catherine Hiegel. En avril 2013, il créé à La Coursive (La Rochelle) son dernier spectacle, La fin du monde est pour dimanche, mis en scène par Benjamin Guillard. Par ailleurs, il a été acteur dans les films de Christophe Barratier, Michel Munz et Gérard Bitton, Guy Jacques, Pascal Thomas, Gérard Mordillat, Pierre-François Martin Laval, Jean-Michel Ribes, Tonie Marshall, Jean-Pierre Améris… Il a écrit la préface pour le théâtre complet de Jules Renard, sorti en avril 2010 chez Omnibus, le livre Hyacinthe et Rose, sorti en octobre 2010 aux Editions Thierry Magnier, avec les illustrations de Martin Jarrie, La Raison du plus fou, portrait impertinent de Raymond Devos, sorti au Cherche Midi en décembre 2012, La Vie des gens, avec les illustrations de Martin Jarrie, Editions Les Fourmis rouges, mai 2013. Le deuxième recueil de ses chroniques à France Inter est sorti en octobre 2013 chez Denoël : Je veux être futile à la France. Le troisième va sortir en septembre 2015 : Je rigolerais qu’il pleuve. Le livre-CD Meuh sort aussi chez Denoël en septembre 15. Le livre-CD Pierre et le Loup est sorti en novembre 2014 chez Hélium et Radio France Editions
Depuis septembre 2009, il assure une chronique sur France Inter tous les vendredis matins dans le 7-9 présenté par Patrick Cohen, "Le billet de François Morel".

Antoine Sahler

Né en 1970 à Montbéliard. Après des études de piano, il s'intéresse au jazz, puis à la chanson française. Il publie deux albums chez Harmonia Mundi / Le Chant du Monde (Je suis parti en 2002 et Nos futurs en 2005). Le deuxième album est repéré par la chanteuse Juliette qui l'invite à faire sa première partie à l'Olympia en 2006. En 2009, il écrit des chansons avec François Morel, qui donnent naissance au disque et au spectacle Le Soir des Lions, dont il assure la direction musicale. Créé en février 2010 au théâtre de La Coursive de la Rochelle, ce spectacle est joué 5 semaines au Théâtre du Rond Point, et tourne plus de 120 dates dans toute la France jusqu'en septembre 2011. Toujours avec François Morel, ainsi qu'avec Olivier Saladin, il co-écrit et met en musique la minisérie radiophonique « Toutes nos Pensées » sur France Inter, pendant l'été 2010. Depuis 2011, il écrit, seul ou avec François Morel, pour : Juliette, Maurane, Juliette Gréco, Joséphine Draï ; il est également auteur compositeur pour la chanteuse Lucrèce Sassella (spectacle 22h22 en 2012, et album 22 ans en 2015). Compositeur pour d'autres auteurs, il travaille notamment avec la comédienne Sophie Forte, avec qui il publie trois disques de chansons pour enfants. Un quatrième album est attendu en octobre 2015 (Victorie Music). Toujours pour la jeunesse, Antoine écrit en 2013 un livre-disque, La tête de l'Emploi (Actes Sud Junior) qui fait l'objet d'une adaptation scénique en octobre 2015 au Théâtre Antoine Vitez à Ivry-sur-Seine, dans le cadre du festival de Marne, avant de partir en tournée (Gommette Productions). Il a également écrit plusieurs musiques pour le théâtre, notamment Cochons d'Inde de Sébastien Thiéry (avec Patrick Chesnais - Molière 2009 de la meilleure pièce comique et du meilleur comédien,) La Fin du Monde est pour Dimanche et Hyacinthe et Rose de François Morel. Toujours en 2015, il créé avec plusieurs amis le label associatif « Le Furieux » et publie un nouvel album en tant qu'interprète (Je n'ai encore rien dit). Son label produit dans le même temps le nouvel album d'Armelle Dumoulin (à paraître en février 2016), avec la participation de Bertrand Belin et Yolande Moreau. En janvier 2016, il retrouve François Morel pour une nouvelle création de spectacle de chansons.