Suresnes cités danseCréation

Cités danse connexions #3

samedi 10 février à 18:30dimanche 11 février à 15:00

Ajouter l'événement à mon agenda

Réserver
Salle Aéroplane
1h30
Dès 10 ans

Que fait-on lorsqu’on se retrouve dos au mur ? Les danseurs et chorégraphes, Camille Régneault et Julien Saint Maximin, experts en breakdance, ont pris cette expression au pied de la lettre.

Chacun de son côté de la paroi, ils s’y adossent, glissent dessus et jouent avec, pour mieux rêver de sauter par-dessus à la rencontre de l’autre. Entre le besoin de se protéger et le désir de découvrir, la solitude et la rencontre, l’enfermement et l’ouverture, Dos au mur franchit tous les obstacles.

Plus en douceur, le duo Une, chorégraphié par Amala Dianor pour deux interprètes hip hop – Sandrine Lescourant et Marion Alzieu – met en jeu la question d’une langue commune à ces danseuses de tempérament.

En s’attaquant au corps féminin, Amala Dianor entend conjuguer des qualités paradoxales entre douceur et puissance. Il conclut ce troisième programme Cités danse connexions avec son solo Man Rec (« seulement moi » en wolof, la langue la plus parlée au Sénégal, son pays d’origine) dans lequel il met en jeu les styles multiples, du hip hop au contemporain en passant par les danses traditionnelles, qui composent le puzzle de son identité artistique.

Dos au mur
Conception, chorégraphie et interprétation Camille Régneault aka Kami
et Julien Saint Maximin aka Bee D
En savoir plus

Man Rec
Chorégraphie et interprétation Amala Dianor
En savoir plus

Une
Chorégraphie Amala Dianor
En savoir plus

  • Dos au mur(c) Diane Regneault
  • Man Rec(c) Jef Rabillon
  • Dos au mur(c) Diane Regneault
  • Man Rec(c) Jef Rabillon
  • Une(c) Jef Rabillon

Conception, chorégraphie et interprétation Camille Régneault aka Kami et Julien Saint Maximin aka Bee D

Musique Julien Lepreux
Lumière Frédéric Stoll
Décor Jipanco

Grâce au soutien de la ville de Saint-Quentin. Résidence de création : Théâtre Jean Vilar/Saint-Quentin et La Manufacture.

À la tête de la compagnie Yeah Yellow depuis 2012, Camille Régneault « Kami », ancienne gymnaste de haut niveau, et Julien Saint Maximin « Bee D », tous les deux autodidactes en danse, mutualisent des expériences artistiques fortes. La première au sein de la compagnie Dernière Minute de Pierre  Rigal avec lequel elle a longtemps collaboré ; le second, dans le circuit des battles mais également comme interprète auprès de Régis Obadia et Pierre Rigal. Ils sont experts breakdance et ont été récompensés de différents titres internationaux.

Chorégraphie et interprétation Amala Dianor

Assistante à la chorégraphie Rindra Rasoaveloson
Musiques Awir Leon

Production Cie Amala Dianor /Kaplan. Coproduction CNDC Angers, avec le soutien de la DRAC Pays de la Loire et de la ville d’Angers. La compagnie Amala Dianor est soutenue par la DRAC et la Région des Pays de la Loire et la Ville d’Angers.


Passé par la pratique des arts martiaux, Amala Dianor se passionne pour l’écriture de la danse qu’elle soit hip hop ou contemporaine. Après avoir étudié au Centre national de la Danse contemporaine d’Angers en 2000, il collabore comme interprète avec Abou Lagraa et Georges Momboye. En 2004, il crée la compagnie « C dans C » en complicité avec Orin Camus et Chloé Hernandez. En 2012, il décroche le 2e et 3e prix du concours Reconnaissance avec Crossroads et fonde dans la foulée sa propre troupe. Il est artiste associé au Centquatre à Paris.

Chorégraphie Amala Dianor

Avec Sandrine Lescourant, Marion Alzieu
Musiques Awir Leon

Production Association Kaplan / Cie Amala Dianor
Coproduction CDCN-Pôle Sud/Strasbourg Amala Dianor, est artiste associé au CDCN-Pôle Sud, dans le cadre du dispositif soutenu par le ministère de la Culture et de la Communication, au CENTQUATRE-PARIS et à l’association Scènes de Pays dans les Mauges (2016-2018).
La compagnie Amala Dianor est soutenue par la DRAC des Pays de la Loire, la Région des Pays de la Loire et la Ville d’Angers.


Passé par la pratique des arts martiaux, Amala Dianor se passionne pour l’écriture de la danse qu’elle soit hip hop ou contemporaine. Après avoir étudié au Centre national de la Danse contemporaine d’Angers en 2000, il collabore comme interprète avec Abou Lagraa et Georges Momboye. En 2004, il crée la compagnie « C dans C » en complicité avec Orin Camus et Chloé Hernandez. En 2012, il décroche le 2e et 3e prix du concours Reconnaissance avec Crossroads et fonde dans la foulée sa propre troupe. Il est artiste associé au Centquatre à Paris.