Suresnes cités danse

Finding Now

vendredi 18 janvier à 21:00samedi 19 janvier à 21:00dimanche 20 janvier à 17:00

Ajouter l'événement à mon agenda

Réserver
Salle Jean Vilar
1h
Dès 8 ans

Après la création du spectacle Street Dance Club en 2016 et du bouleversant duo Fleeting en 2017, le chorégraphe Andrew Skeels a clôturé la 26e édition du festival Suresnes cités danse en 2018.

Cette chorégraphie pour cinq danseurs emprunte au hip hop, à la danse classique ou contemporaine, dans un moment suspendu aux tonalités sacrées des musiques baroques. La gestuelle tout en entrelacs subtils, enroulements secrets, invente une danse solennelle, explore avec le mouvement, tout ce qui résiste, qui plie et se déploie. Avec ses portés qui évoquent la grâce statutaire, les extases mystiques et ses glissés vertigineux au sol, la chorégraphie d’Andrew Skeels se modèle en creux et en reliefs, formant un dessein commun au présent. Finding Now, en invitant à réfléchir sur l’immédiateté, donne à voir une dimension spirituelle du geste, un moment envoûtant, soutenu habilement par les éclairages d’Alain Paradis et les costumes tout en osmose de Xavier Ronze. Le spectacle a reçu le Grand Prix de la critique 2018, dans la catégorie « danse ».

Chorégraphie Andrew Skeels

Commande et production Théâtre de Suresnes Jean Vilar / Suresnes cités danse 2018. Avec le soutien de Cités danse connexions.

  • Finding Now(c) Dan Aucante
  • Finding Now
  • Finding Now(c) Dan Aucante
  • Finding Now(c) Dan Aucante
  • Finding Now(c) Dan Aucante
  • Finding Now(c) Dan Aucante
  • Finding Now(c) Dan Aucante

Avec Mellina Boubetra, Hugo Ciona, Noémie Ettlin, Tom Guichard et Nicolas Grosclaude
Lumières Alain Paradis
Costumes Xavier Ronze
Sur des musiques baroques de Vivaldi, Bach, Purcell...

« Seul compte ce moment en mouvement. Accordez-lui de l’importance et faites en sorte qu’il soit indispensable et vaille la peine d’être vécu. Ne le laissez pas filer discrètement, sans qu’on le voie. » — Martha Graham


La danse a la capacité à nous ramener au moment présent. Elle est la plus fugace des formes artistiques, celle qui nous enseigne l’importance de l’ « ici et maintenant ». Elle nous renvoie à notre caractère éphémère tout en manifestant la vitalité de l’instant présent. C’est ce qui m’intéresse tout particulièrement dans la danse. Ma nouvelle pièce, qui s’intitule Finding Now, invite à réfléchir sur la façon dont la danse rend perceptible l’immédiateté.
Pour cette création, je souhaite partir d’histoires personnelles pour explorer cette notion de mouvement. Je souhaite échanger sur la façon dont la danse permet de traiter le passé et influencer son point de vue sur l’avenir.
En tant que chorégraphe, je suis en quête de collaborations enrichissantes avec des danseurs avides de participer activement au processus de création. Pour ce projet, je me suis entouré de cinq danseurs, cinq artistes charismatiques et passionnés, désireux de faire exister et partager leur singularité et leur technique spécifique (house, popping, break, contemporain…). Je souhaite mettre en valeur chaque style (force, fluidité, circularité du mouvement…), tout en créant une unité dans le groupe, et ainsi démontrer la vitalité de la danse.
Ce projet s’inscrit pleinement dans le prolongement de mon parcours et de ma réflexion autour de l’univers chorégraphique, développés depuis 1997. Influencé par le Breakdance, le Kenpo Karate, l’improvisation, la danse contemporaine et classique, j’ai étudié durant les 25 dernières années diverses formes de mouvement chorégraphique dans le but de créer un style de danse hétéroclite, créatif et novateur. Finding Now, représente l’opportunité de continuer d’explorer les questions majeures qui ont guidé mon travail ces dernières années : comment images et improvisations nourrissent le processus de création, de la même manière, comment un sujet complexe et multiple peut être traduit sous forme chorégraphique.
La question du temps, que l’on tord en l’allongeant ou au contraire en le raccourcissant, occupera une place centrale dans la recherche sur le mouvement et dans la chorégraphie en générale. Je souhaite que la réflexion sur le passé et l’idée de voyage dans l’avenir serve de point de départ à la création.


Andrew Skeels

Andrew Skeels, Chorégraphe
Américain né à Boston et aujourd’hui installé à Montréal, Andrew Skeels, développe un parcours éclectique et aventureux. Passé par le hip hop à l’âge de dix ans, danseur de boîte de nuit cinq ans plus tard, il démarre la danse classique à 17 ans et décroche un contrat de danseur classique aux Grands Ballets Canadiens. A 23 ans, il endosse les rôles de soliste dans les monuments du répertoire mais aussi dans les spectacles de Mats Ek, Jiri Kylian et Ohad Naharin. Depuis 2010, il chorégraphie ses propres pièces et en 2015 crée Oder Nirgends pour le Ballet de Hanovre, en Allemagne, avec 10 danseurs. En 2016, il crée Street Dance Club, pièce pour 7 danseurs hip hop, sur les musiques du Cotton Club puis, en 2017, le duo Fleeting, dans le cadre du festival Suresnes cités danse. En juin 2018, il présentera à New York, une nouvelle chorégraphie avec le Ballet du Grand Opéra de Genève sur les musiques de Tchaïkovski et Schumann, et pour la saison 2018/2019, il retrouve la compagnie des Grands Ballets Canadiens, dont il devient chorégraphe en résidence, pour créer une nouvelle pièce, sur une musique de Beethoven.

Commande du Théâtre de Suresnes, Finding Now , révéle le talent ciseleur d’Andrew Skeels et l’animalité poignante et viscérale des cinq jeunes danseurs. Un moment de grâce d’une rare beauté.
Olivier Fregaville-Gratian D'amore, L'oeil d'Olivier, février 2018

Tout ce bagage que l’on retrouve dans les chorégraphies d’Andrew Skeels ne lui empêche pas de développer sa propre recherche qui se révèle très riche et capable de faire évoluer mutuellement le langage chorégraphique contemporain avec le hip hop. Le résultat est puissant et émotionnellement très fort, la gestuelle étant débordante d’inventivité.
Antonella Poli, Chroniques de danse, février 2018