La presse en parle

Publié le 16/02/2018 dans Média - Retour
La presse en parle

Retour en images en extraits d'articles de presse sur la 26e édition du festival : 

« Incubateur de talents issus des danses urbaines, ce festival audacieux poursuit son travail de médiation entre danse contemporaine et hip-hop.» 
La Vie – Claudine Colozzi

« Le Festival Suresnes cités danse ouvre avec la création de (S)acre, chorégraphié par David Drouard. Infidélité à la signature hip-hop du Festival ? Pas vraiment, rétorque Olivier Meyer, directeur du Festival. J’aime tous les styles de danse et je suis un producteur avant tout, qui apprécie les projets singuliers.» 
Le Monde – Rosita Boisseau

« Les éditions de Suresnes cités danse passent mais ne se ressemblent pas.»
Le Figaroscope – Ariane Bavelier

« Suresnes cités danse travaille depuis 26 ans à une affirmation : le hip hop a sa place sur les plateaux de danse […] grâce au travail incessant de son directeur, Olivier Meyer.»
Toute la culture – Amélie Blaustein Niddam

« Beaucoup de créations pour cette nouvelle édition, dont un grand nombre de coproductions, font de ce Festival un rendez-vous incontournable. » 
La Terrasse – Nathalie Yokel


« […] les artistes chorégraphiques urbains font preuve d'une mobilité de l'esprit qui égale celle des corps. C'est un sacré acquis, et Suresnes cités danse y contribue largement. Hier, aujourd'hui et demain. »
Artistik Rezo
– Thomas Hahn

 

 

 

 

 

Autour de la création de Andrew Skeels Finding Now:

« Les costumes clairs de Xavier Ronze et les lumières rasantes d’Alain Paris, complètent une chorégraphie envoûtante »
« Cette commande du Théâtre de Suresnes a demandé quatre mois de répétition qui auront permis aux jeunes danseurs […] de former un groupe uni et cohérent. »  
Jean Couturier - Théâtre du Blog

Andrew Skeels : « le Théâtre de Suresnes Jean Vilar est devenu ma maison. Travailler avec les danseurs hip hop est un moment de plénitude, qui apporte chaque jour un enthousiasme qui permet à mon travail de se développer. »
Propos recueillis par Rosita Boisseau - Le M

« Commande du Théâtre de Suresnes, Finding Now clôture en beauté le festival Suresnes cités danse, révélant le talent ciseleur d’Andrew Skeels et l’animalité poignante et viscérale des cinq jeunes danseurs. Un moment de grâce d’une rare beauté ».
Olivier Fregaville-Gratian d’Amore - L’œil d’Olivier

«Basé au Canada, Andrew Skeels, présente sa nouvelle pièce Finding Now, au Théâtre de Suresnes, là même où, il y a 3 ans, on le découvrait dans une pièce pour 7 danseurs hip-hop, intitulée Street Dance Club. »
Le M - Rosita Boisseau

« C’est un excellent choix d’Olivier Meyer, directeur du Festival Suresnes cités danses, que celui de confier la clôture de la 26ème édition de la manifestation à Andrew Skeels, chorégraphe américain»
« Tout ce bagage chorégraphique d’Andrew Skeels […] se révèle capable de faire évoluer mutuellement le langage chorégraphique contemporain avec le hip hop. Le résultat est puissant et émotionnellement très fort, la gestuelle étant débordante d’inventivité. »
Antonella Poli -  Chroniques de danse